[Interview] #1 : Rencontre avec Nathalie PARDON, visual merchandiser chez IKEA !

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour ma première interview ! -Je suis tellement contente !- J’ai à cœur de vous faire découvrir le monde de la décoration d’intérieur et cela passe aussi par la rencontre avec des professionnels du secteur.

Pour cette grande première j’ai eu la chance d’interviewer Nathalie PARDON, visual merchandiser chez IKEA à Montpellier. Je la remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et d’avoir été aussi sympa et dynamique ! Un vrai bonheur !

Je vous laisse découvrir son portrait et son expérience…

template-portrait

The cocooning factory (TCF): Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Votre parcours, vos études, vos expériences ?

Nathalie Pardon : « J’exerce le métier de Visual Merchandiser depuis plus de 10 ans dans le secteur de l’ameublement et de la décoration, une vraie passion !

Je suis actuellement étudiante à l’École d’architecture intérieure le Cours Bessil afin d’obtenir le diplôme d’aménageur d’espace intérieur ; pour cela, j’ai pris un congé individuel de formation.

Mon parcours professionnel présente plusieurs étapes majeures dans la vente et l’agencement intérieur. J’ai pu au travers de mes différentes missions de vendeuse en boutique de décoration et de vendeuse conceptrice de cuisines, développer mon sens du contact, la gestion de la relation clientèle, le merchandising, l’étalagiste et l’agencement d’espaces.

C’est lors de mon poste de conceptrice de cuisine que j’ai eu envie d’évoluer dans l’agencement intérieur. J’ai donc poursuivi par une formation professionnelle de Visual Merchandiser sur Paris ; où j’ai réussi un concours d’agencement commercial pour la marque IKEA.

C’est grâce à cette expérience et l’obtention de mon diplôme que j’ai pu postuler pour l’enseigne
IKEA qui faisait partie de mes motivations professionnelles, avec comme finalité d’intégrer l’équipe des architectes.

Mon parcours dans l’agencement commercial m’a permis d’intégrer une équipe de professionnels, de participer pleinement et de façon autonome à la planification et à la construction du magasin et ainsi mettre à profit ma passion pour l’agencement intérieur, en trouvant des solutions inspirantes pour nos clients en accord avec l’image de marque. »

TCF : Vous avez commencé par des études commerciales, qu’est-ce qui vous a ensuite poussé à vous orienter vers le domaine de l’architecture d’intérieur ?

NP : « Après mon Bac pro Commerce, j’étais censée passer mon BTS Architecture d’intérieur en alternance, manque de temps et d’un contrat entreprise, j’ai dû trouver un emploi rapidement pour faire face au quotidien. C’est lors de mon premier emploi de vendeuse et conceptrice de cuisine chez BUT ; que j’ai eu le déclic, ce que j’aimé, c’était de résoudre des problématiques techniques d’agencement de cuisines, d’apporter de réelles solutions, des conseils selon le mode de vie des clients. J’aime gérer des dossiers de A à Z, allant du premier contact avec le client jusqu’à la réalisation du projet et la satisfaction client.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, j’ai repris mes études afin de réaliser ma passion. »

TCF : Le métier de visual merchandiser, kesako ? Votre job au quotidien, qu’est-ce que vous y faites ? Quelles sont les compétences nécessaires pour réussir dans ce métier ?

NP : « Le visual merchandiser, agenceur ou Décorateur retail est le garant du concept et de l’image de marque. Il a pour mission d’agencer les espaces d’une boutique, d’un showroom, d’un stand, de mettre en scène les produits dans les vitrines. Il doit créer une atmosphère, un concept, selon l’enseigne ou la catégorie de produit de façon innovante et inspirante pour susciter l’achat du consommateur.

Cela passe par la conception, la préparation et la réalisation de plans d’aménagement, avec la participation de beaucoup d’acteurs que nous coordonnons (électriciens, menuisiers, peintres, graphistes, gestionnaires des stocks et ventes) ; afin de garantir le bon déroulement du projet.

 

perspectives_plans

– Plans et perspectives –

Dans mon job au quotidien chez IKEA, je me trouve dans les coulisses, je travaille dans tout le magasin, selon les besoins de nos commerciaux et de la direction. Je me dois d’entretenir les expositions de produits, de faire les changements d’assortiment de meubles et accessoires, de réaliser les activités commerciales, de mettre en place les nouveautés, d’inspirer et de faciliter l’achat client en assurant une bonne lisibilité produit, (communication et étiquetage) tout au long de l’année.

Afin d’avoir une cohérence globale des différents magasins IKEA dans le monde et de garantir le concept pour que chaque client s’y retrouve, le siège nous envoie des dossiers de présentation et de recommandation pour l’agencement des espaces, nous devons ensuite les adapter selon la superficie du magasin, du marché local et de l’activité en cours.

Pour réussir dans ce métier, il faut savoir dessiner et présenter ses idées, il faut être créatif et inventif, avoir un sens commercial et aimer travailler en équipe, mais il faut avant tout être curieux ! Je puise mes idées dans le quotidien, dans le monde qui m’entoure et je n’hésite pas à aller à la découverte de ce que je ne connais pas. Il faut évidemment avoir le sens de l’esthétisme ainsi qu’un fort intérêt pour le design, sans oublier l’approche « client » et connaître le mode de vie de chacun. En effet, pour répondre au mieux aux besoins actuels des consommateurs, il faut avoir une vision globale du marché local et de l’ameublement, des tendances et de la distribution.

 

planche_materiaux

– Planche matériaux –

Lorsque j’ai débuté dans le métier, j’ai pu apprendre sur le tas l’utilisation des logiciels professionnels comme Vector works, Autocad ou sketchup. Aujourd’hui, les employeurs demandent une bonne maîtrise de ces outils avant même d’entrer dans l’entreprise.

Le marché de l’emploi dans notre domaine étant assez fermé, il faut donc continuer à se former sans arrêt pour être dans la mouvance, voilà pourquoi j’ai repris mes études. »

TCF : Vous avez gagné en 2004 un concours lancé par IKEA, quels étaient les enjeux et que cela vous a-t-il apporté sur les plans professionnel et personnel ?

NP : « Ce concours a été pour moi un accélérateur de carrière, il m’a avant tout permis de montrer ma créativité et mon sens commercial. Nous étions 12 candidats de la même promo et nous avions pour objectif de créer une zone de lancement commerciale selon un cahier des charges donné par IKEA FRANCE.

Pour ma part, j’ai voulu apporter un vent de fraîcheur et de nouveauté en proposant un projet accès sur l’Art, inspiré d’un voyage à Londres. Nous avons travaillé environ 2 mois sur le projet, ce qui nous a largement laissé le temps de douter de nos idées, mais après de multiple s modifications, j’ai réussi à faire une proposition originale qui m’a permis de remporter le premier prix et de réaliser et mettre en place mon projet d’étudiante. J’ai pu collaborer avec l’équipe Déco du magasin Plaisir Nord et pu être confrontée aux problématiques et à la réalité du travail. »

sculpture_ikea2

 –  Construction réalisée pour le concours IKEA –

TCF : Si vous ne deviez retenir qu’un seul projet que vous avez réalisé, lequel ce serait ?

NP : «Ce serait ma première expérience personnelle et autonome d’architecte d’intérieur, la rénovation d’un T2 de 30m2 en bord de mer. Les problématiques, mis à part qu’il fallait refaire l’isolation, le réseau électrique et plomberie, étaient de se poser les questions suivantes : comment gagner de l’espace tout en gardant une chambre séparée ? Comment rénover une résidence secondaire esprit « plage », en résidence principale de style moderne ? J’ai pu répondre à ces questions en décloisonnant et re-cloisonnant, en créant une cuisine sur estrade et en utilisant des matériaux tendance comme du béton ciré. Un vrai plaisir et une réussite ! »

TCF : Si vous deviez changer d’entreprise, dans quel type d’entreprise aimeriez vous travailler ?

NP : « Si je devais changer d’entreprise, j’aimerais travailler en tant qu’Architecte d’intérieur dans un bureau d’étude spécialisé dans l’agencement intérieure sur-mesure, ou en freelance pour une entreprise qui fait de l’ameublement sur mesure, haut de gamme. Ou bien être collaborateur d’Architecte DE (Diplômé d’Etat) pour les maisons aux normes écologique et PMR (Personne à Mobilité Réduite).

Mon rêve ultime serait de créer de l’aménagement intérieur d’hôtels ou de restaurants de luxe. »

TCF : Dans les tendances déco actuelles, laquelle préférez-vous ?

NP : « En ce moment et au vu de la prochaine saison, J’aime particulièrement la tendance déco mexicaine. J’aime l’accessoirisation avec des cactus, des paniers en osier ou jonc de mer et des tapis aux couleurs dynamiques, les fauteuils ou chaises en rotin que l’on peut associer par touches à tous types d‘ameublement qu’ils soient modernes ou traditionnels. J’ai réalisé une planche pour vous donner une idée de ce qui m’inspire dans cette tendance. »

16650933_10206956661429585_2007109819_o

Retrouvez mon article sur les cactus >>ici<< !

J’espère que mon interview vous aura fait connaître un peu mieux l’univers de la décoration d’intérieur et qu’il vous aura plu !  🙂

Fanny W.

 

Publicités

5 réflexions sur “[Interview] #1 : Rencontre avec Nathalie PARDON, visual merchandiser chez IKEA !

  1. arthemissfr dit :

    J’aime beaucoup ton article, pour une première interview elle est absolument canon ! Juste une question (parce que je suis un peu trop curieuse) tu as eu la chance de la rencontrer physiquement ou c’est une interview dirigé par mail ?
    En attendant, je continue de parcourir ton blog, j’adore ton style !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s